La Bulgarie est prête à intégrer la zone Euro

Image d'illustration

La Bulgarie ne constitue pas un risque pour la Zone Euro et mérite de se trouver dans la « salle d’attente » car elle remplit tous les critères, a déclaré le Premier Ministre Boyko Borisov lors d’une réunion avec le Président du Conseil Européen Donald Tusk en Estonie.

Selon le service de presse du gouvernement, Boiko Borisov a fait remarquer que la Bulgarie possédait de bons indicateurs macroéconomiques et que 2016 avait été la première année fiscale excédentaire depuis 2008. Il a également insisté sur le fait que notre pays est en troisième position, après l’Estonie et le Luxembourg, en termes de dette publique par rapport au PIB. Borisov a mis l’accent sur la croissance de l’économie bulgare, l’investissement et la construction en Bulgarie, le développement des affaires et la réduction significative du chômage, ainsi que la lutte acharnée contre les trafics.

Le Premier Ministre a formellement assuré que la Bulgarie travaillerait en faveur de compromis constructifs sur tous les sujets important pour l’Union Européenne et a ajouté : « Notre pays s’appuiera sur un dialogue et un partenariat ouverts avec tous les Etats membres de l’UE durant la présidence bulgare ».

Durant sa conversation avec Tusk, Borisov a fait remarquer que, en matière de politique à l’égard des Etats de l’Ouest, il s’attendait à obtenir une perspective claire et non pas des fausses promesses. « La Bulgarie, conjointement avec les autres Etats Membres de l’UE, est un excellent médiateur et peut aider à renforcer la compréhension mutuelle entre les Balkans et l’Union », a assuré le Premier Ministre.

Donald Tusk a exprimé son soutien total aux priorités de la Bulgarie. « La Bulgarie est un leader, et je reconnais les efforts que vous avez réalisés personnellement. Je serai derrière vous et vous pourrez vous appuyer sur moi pour quoi que ce soit – à la fois pendant la présidence et pour l’entrée dans la salle d’attente de la Zone Euro » a déclaré le Président du Conseil Européen.

Le Premier Ministre Boyko Borisov a remercié Tusk pour avoir accepté d’organiser un sommet des dirigeants de l’UE sur les « Balkans occidentaux » à Sofia lors de la présidence bulgare. Il a exprimé le fait que la Bulgarie était prête à entamer les pourparlers concernant la préparation de cette réunion avec l’équipe de Tusk, le Secrétariat du Conseil Européen, ainsi qu’avec les commissaires travaillant sur des sujets pertinents par rapport à la politique des Balkans occidentaux.

source