Bansko: Un site du patrimoine mondial de l’Unesco menacé, selon le WWF

Photo : DailyMail

L’extension de la station de ski « low-cost » de Bansko est prête à être lancé avec la construction de 333 km de nouvelles pistes et 113 km de remontées mécaniques à travers un site du patrimoine mondial de l’UNESCO « d’une valeur universelle exceptionnelle », selon des documents obtenus par le WWF.

Le parc national de Pirin (d’une superficie de 400 km2), est l’un des habitats les mieux préservés d’Europe pour les grands mammifères tels que les ours bruns et les loups, qui parcourent ses lacs glaciaires, ses prairies alpines et sa forêt dense.

L’exploitation commerciale pourrait bientôt être autorisée dans une zone s’étendant sur près de 60% du parc, selon un projet de plan de gestion qui, selon le « WWF », permettrait une multiplication par 12 de la station de Bansko, surnommée « capitale européenne du ski low-cost ».

Katerina Rakovska, une experte du WWF en Bulgarie, a déclaré que les nouveaux documents montraient que le gouvernement avait aligné son projet pour qu’il corresponde « exactement » au régime de zonage demandé par le futur constructeur de stations de ski, Ulen.

« Ce plan désastreux ouvrirait la porte à la coupe de forêts séculaires, causant de graves dommages à la biodiversité » … « Les recherches montre déjà que l’ours brun, le chamois et le grand tétras évitent les zones de tourisme de masse. Avec cette proposition, ils n’auront nulle part où aller » a-t-elle déclaré.

Le mois dernier, l’Union internationale pour la conservation de la nature signalait que la situation dans ce parc bulgare était « préoccupante » en raison du développement du ski et de l’exploitation forestière associée.

source