Grand Froid : Des Bulgares offrent le gîte à des cigognes

Safet Halil en compagnie des cinq cigognes qu'il a recueillies chez lui, frigorifiées en raison des basses températures inhabituelles en cette période de l'année. Le 21 mars 2018. / Photo : AFP

Des cigognes transitant dans les Balkan en ce début de printemps glacial ont pu compter sur la solidarité inédite de Bulgares qui ont permis aux volatiles de faire étape… dans leur salon !

« Avant-hier, j’ai trouvé cinq cigognes gelées près de la route qui mène au village. Je les ai emmenées chez moi, j’ai allumé le poêle et je leur ai acheté du poisson », explique Safet Halil, un habitant de Zaritsa, au nord-est de la Bulgarie.

Mercredi, les cigognes revigorées profitaient toujours du lit et de la modeste maison de Safet, elle n’hesitaient pas de le taquiner, a constaté un photographe de l’AFP sur place : « J’ai reçu deux ou trois coups de bec sur les bras », sourit ce quinquagénaire qui s’exprime grâce à une prothèse vocale.

L’exemple de cet homme, employé de la voirie, a enclenché une chaîne de solidarité jamais vue chez les habitants du nord du pays, affecté, comme une partie de l’Europe, par des températures glaciales pour un début de printemps.

Photo : AFP

Une quarantaine de cigognes aux ailes souvent congelées auraient ainsi été mises à l’abri chez des particuliers, dans des garages ou des bâtiments agricoles, les hôtes partageant leur expérience sur les réseaux sociaux.

source