Une ex miss Bulgarie devient « Grande Maîtresse » franc-maçonne

Tanya Karabelova, Miss Bulgarie 2001

Tanya Karabelova, miss Bulgarie 2001 et mannequin de profession, est devenue la première « Grande Maîtresse » de la Grande Loge Féminine de Bulgarie (GLFBG), fondée le 10 mars 2018, à Sofia.

Cette nouvelle obédience maçonnique bulgare dépend de la Grande Loge Féminine de France (GLFF) dont Marie-Thérèse Besson, « Grande Maîtresse », avait fait le déplacement pour lancer cette GLFBG.

« Ce qui confirme une fois de plus que la France joue un rôle de premier plan dans le développement des forces occultes de par le monde », commente le site web apparenté à l’extrême-droite « Médias-Presse ».

La Grande Loge Féminine de France se flatte d’ailleurs d’avoir préalablement essaimé en Suisse, en Belgique, en Italie, en Espagne, au Portugal, au Venezuela et au Cameroun.

La Grande Loge Féminine de Bulgarie, dont la première loge est née en 2003, revendique 3 loges et environ 80 francs-maçonnes.

Une cérémonie « religieuse » franc-maçonne à Sofia en Août 2015 / Photo : Masonic Press Agency

source