Des skimmeurs Bulgares arrêtés à Lyon

Une bande de skimmeurs bulgares a piraté, à l’aide d’un dispositif implanté dans les appareils des stations essences, un millier de cartes bancaires, et détourné un butin estimé à 73 000 euros. Les gendarmes de la section de recherche de Lyon ont interpellé deux des responsables de cette arnaque le 19 mars dernier, puis un troisième ce mardi à Lyon.

Cette technique, appelée “skimming”, consistait à insérer un dispositif dans les appareils des stations essences. Ces boitiers lisaient la bande magnétique des cartes bancaires et enregistraient le code secret du client faisant son plein d’essence. Ils étaient installés dans des stations de Champagne-au-Mont-d’Or, Lyon, Tarare et Villefranche-sur-Saône.

Une fois les données récupérées, une personne en Bulgarie se chargeaient de réencoder des cartes vierges avant de s’en servir. L’enquête a permis de constater des mouvements bancaires enregistrés en Indonésie.

L’arnaque a été constatée par une agence bancaire, après que plusieurs clients se soient plaint d’avoir vu leurs comptes débités. La bande d’escrocs, s’apprêtait à étendre son dispositif. Des boîtiers et claviers étaient prêts à être installés et ont été récupéré lors des perquisitions.

Les individus, âgés de 30 à 40 ans, ont été mis en examen pour escroquerie en bande organisée et ont été écroués.

source