La lutte contre le hooliganisme renforcée dans le pays

Photo: BNR

La Bulgarie a renforcé jeudi les mesures de lutte contre le hooliganisme lors des matches de football, après que des violences aient eu lieu la saison dernière et que deux policiers ont été blessés en avril.

Le parlement a adopté des amendements légaux autorisant des détentions jusqu’à 25 jours, des travaux d’intérêt généraux jusqu’à 220 heures et des amendes allant jusqu’à 5 000 leva (2 500 euros), soit six fois le salaire mensuel moyen.

Jusqu’à présent, les hooligans devaient faire face à une détention pouvant aller jusqu’à 20 jours et à une amende pouvant atteindre 2 000 leva (1 000 euros). Les travaux d’intérêt généraux ne faisaient pas partie des sanctions.

Ces amendements ont été introduits après plusieurs cas de violence.

En avril, deux policiers ont été blessés lors d’un match entre les deux clubs les plus populaires du pays, le Levski et le CSKA. Une petite bombe artisanale a brisé une porte vitrée, blessant un policier aux yeux.

Désormais la loi stipule que le hooliganisme comprendra le transport d’explosifs et de feux d’artifice, la prise d’assaut sur le terrain, le port de masques, les insultes « dites » vulgaires et l’incitation à la haine ou à la violence raciale, ethnique ou religieuse.

Source : AFP via Novinite