Un ancien adjoint au maire de Sofia accusé de malversations

Capture : BNT

Le 11 décembre, le bureau du procureur bulgare a déclaré qu’il avait officiellement accusé l’ancien adjoint au maire de Sofia en charges des transports, Evgeni Krousev, de malversation la perte pour la ville s’élèverait à cinq millions de leva.

Evgeni Krousev, qui a démissionné la semaine dernière après avoir été cité à comparaître devant les enquêteurs, est suspecté d’avoir manqué à ses obligations officielles lorsqu’il a apporté des modifications importantes au projet de réparation de la rue Graf Ignatiev, en violation de la loi sur les marchés publics en Bulgarie.

Le bureau du procureur a déclaré que son enquête avait débuté en octobre, peu après avoir reçu une information de l’organisation non gouvernementale « Spasi Sofia », qui avait affirmé que les modifications contractuelles avaient été apportées au projet en cours.

L’argument, qui a été soutenu par les procureurs dans leur enquête, est que le projet a été modifié pour utiliser un matériau particulier amortissant les vibrations, même si lors de l’appel d’offres, une des entreprise a été disqualifié justement pour avoir proposé d’utiliser ce matériau précis.

Les procureurs ont déclaré avoir également reçu les résultats de l’examen interne des procédures mené par la mairie, ordonné par la maire Yordanka Fandukova, et ont indiqué que les autorités municipales avaient pleinement coopéré à l’enquête.

Krousev a défendu ses actions la semaine dernière en affirmant qu’il agissait dans l’intérêt de la mairie et ne prenait jamais de décisions seul, mais sur la base de recommandations d’experts – bien que cela n’explique pas pourquoi son bureau n’a pas respecté les règles en matière de marchés publics.

source