Selon Eurostat, 62% des jeunes bulgares vivent dans des ménages surpeuplés

Photo : Flickr

Soixante-deux pour cent des Bulgares âgés de 15 à 29 ans vivaient dans des ménages surpeuplés, a déclaré l’agence de statistique de l’UE, Eurostat, le 12 décembre, citant des chiffres pour 2017.

Parmi les pays de l’UE, la plus grande différence en points de pourcentage entre le taux de surpeuplement des 15-29 ans et la population dans son ensemble a été observée en Bulgarie (près de 20 points de plus pour les jeunes).

Au Danemark, aux Pays-Bas, à Chypre, en Suède et en Finlande, le taux de surpeuplement des jeunes était au moins deux fois plus élevé que celui de l’ensemble de la population.

« Le taux de surpeuplement correspond au pourcentage de la population vivant dans un ménage surpeuplé », indique Eurostat.

Une personne est considérée comme vivant dans un ménage surpeuplé si le ménage ne dispose pas d’un nombre minimum de pièces égal à la somme d’une pièce par ménage; une pièce par couple dans le ménage; une chambre par personne seule âgée de 18 ans et plus; une chambre par paire de célibataires du même sexe âgés de 12 à 17 ans; une chambre par personne seule âgée de 12 à 17 ans et non comprise dans la catégorie précédente; une chambre par paire d’enfants de moins de 12 ans.

En 2017, la proportion de jeunes de l’UE âgés de 15 à 29 ans vivant dans des ménages surpeuplés était estimée à 26,7%. Cela représente un peu plus de neuf points que le taux de surpeuplement de la population dans son ensemble (17,5%).

Le taux de surpeuplement dans les logements chez les jeunes variait considérablement selon les différents pays de l’U.E

À Malte, seul 4% des jeunes âgés de 15 à 29 ans vivaient dans un logement surpeuplé en 2017, tandis qu’en Roumanie, ce taux atteignait 65,1%.

« Sur un total de 10 États membres, le taux de surpeuplement des jeunes en 2017 était supérieur à la moyenne de l’UE. Parmi eux, sept (Slovaquie, Lettonie, Pologne, Croatie, Hongrie, Bulgarie et Roumanie) ont plus de la moitié de leur population de jeunes vivant dans des ménages surpeuplés », précise Eurostat.

source