Le Brexit donne un coup de pouce surprise aux stations balnéaires bulgares

Photo : The Guardian

Craignant la perspective d’une livre sterling en chute libre, les voyageurs se tournent vers une destination improbable: La Bulgarie ! , selon le journal anglais « The Guardian ».

Alors que les discussions sur la manière dont la Grande-Bretagne devrait quitter l’UE atteignent leur paroxysme, un pays connaît déjà un dividende au Brexit: la Bulgarie.

Les centres de villégiature situés dans les pays du sud-est de l’Europe ont enregistré une augmentation du nombre de réservations de vacanciers britanniques, alors que les familles recherchent des destinations estivales alternatives.

Les sites touristiques populaires de la zone euro sont devenus plus chers, car la livre sterling s’est affaiblie par rapport à l’euro depuis le vote de sortie en 2016. Les familles anglaise prennent des mesures pour se protéger des futures fluctuations en cas de non-accord.

Au cours de la période de réservation de vacances la plus occupée de l’année, les agents de voyages signalent que de plus en plus de personnes optent pour des offres tout compris, ce qui a pour effet de bloquer les coûts de nourriture, de boissons et d’hébergement.

Les banques accordent actuellement environ 1,11 euro à la livre sterling, soit une forte baisse par rapport au référendum précédent, alors que 1 livre sterling achetait 1,30 euro. En décembre, les voyageurs de certains aéroports britanniques ne percevaient que 0,90 euro pour chaque dollar changé, la tourmente du Brexit poussant la livre sterling à de nouveaux plus bas. On s’attend à ce qu’un non-accord entraîne une nouvelle baisse de la valeur de la livre sterling, rendant cet été encore plus cher pour quiconque se rendant en Europe.

Mais la Bulgarie, destination à la fois avantageuse pour le soleil et pour le ski, a profité de l’incertitude monétaire. L’Association des agences de voyages britanniques (Abta) a indiqué que le nombre de réservations de vacances dans le pays avait augmenté de près d’un tiers cette année par rapport à 2018, année où il avait déjà augmenté.

«Les gens se tournent vers différentes destinations et la durée de leur séjour pour s’assurer qu’ils peuvent obtenir le meilleur rapport qualité-prix quand ils sont de plus en plus attentifs aux coûts», a déclaré Abta.

source